Le mythe du dirigeant superhéros.

Le SANTÉ MENTALE DES DIRIGEANTS D’ENTREPRISE.Un sujet tabou. On brise le mythe aujourd’hui !

Les dirigeants d’entreprise ont (à tort) trop souvent l’étiquette du superhéros. Celui (ou celle) qui est en parfait contrôle, que rien ou presque n’affecte et qui gère le stress de façon olympienne. Être à la tête d’une entreprise ne signifie pas être insensible et à l’abri de tout. Bien au contraire !

En février 2019, un ami, proche collègue et brillant dirigeant d’entreprise s’est enlevé la vie. Il souffrait de maladie mentale et, accablé par le poids de cette maladie, il a posé le geste irréparable. Depuis lors, j’ai décidé d’en faire mon cheval de bataille ! Aux yeux de tous il était un bon vivant, un papa aimant, un génie en affaires et un gars ‘’qui était capable d’en prendre’’…. C’est à ce mythe du dirigeant ‘’capable d’en prendre’’ auquel je souhaite m’attaquer aujourd’hui.

Selon plusieurs sondages, dont ceux de BDC, la FCEI et le Regroupement des chambres de commerce, plus de 50% des dirigeants d’entreprise au Canada connaissent ou ont connu un problème de santé mentale. Dans plusieurs cas on parle même de détresse psychologique.

Je vous avoue qu’il faut un certain brin de folie pour être entrepreneur de nos jours, mais farce à part, ces chiffres parlent fort ! Et malgré cette détresse, encore trop peu hésitent à demander de l’aide par peur de briser cette image du dirigeant brave, audacieux et visionnaire. Pourtant, l’un ne va pas sans l’autre. Certes, il faut avoir une solide carapace pour être entrepreneur, mais la grande force de ceux-ci réside souvent aussi dans leur humanité, leur passion et leur charisme.

On peut se sentir très seul à la tête d’une entreprise quand on doit prendre de grandes décisions, surtout si on en est le seul dirigeant, car quiconque dit entrepreneuriat dit aussi « risques » et quand on prend des risques ça vient avec d’importantes réflexions et préoccupations. Un dirigeant sait que ses gestes et ses décisions ont un impact sur ses employés et leurs familles et cette responsabilité peut parfois représenter un poids très lourd à porter! Un entrepreneur porte également souvent de nombreux chapeaux selon la taille de l’entreprise (Finances, Ventes, RH, Marketing) et bien que cela soit très stimulant, ça peut vite devenir épuisant. Le but ici n’est pas de plaindre les entrepreneurs et dirigeants, mais simplement de montrer le côté humain et vulnérable derrière ceux-ci, car trop souvent on les classe dans le rôle du « boss » en se disant que c’est « facile », car ils gèrent leur horaire et n’ont de permission à demander à personne pour prendre congé ou faire ce dont ils ont envie !

Donc toi, dirigeant, entrepreneur ou cadre qui lit ces lignes, tu peux ranger ta cape de superhéros et la garder pour l’Halloween avec tes enfants là où elle jouira de son plein potentiel! Prends soin de toi autant que tu prends soin de ton équipe et de ton entreprise, parle, accorde-toi de petits moments pour t’apaiser et recharger tes batteries pour que la passion qui t’anime continue de couler dans tes veines. Et sache même s’il y a un besoin criant pour davantage de soutien, il existe quand même des ressources pour t’épauler en tant que dirigeant. Il y a d’excellents coachs d’entreprise, des psychologues travaillant spécialement avec des dirigeants d’entreprise, des regroupements de chefs d’entreprises, des consultants de diverses natures. Il ne faut pas hésiter à tendre la main, car ces personnes peuvent en plus aider à amener l’entreprise encore plus loin ! Seul, on avance plus vite ; ensemble, on va plus loin ».

Je me permets également de profiter de cette tribune pour faire appel à nos gouvernements : le Québec est un leader en matière de soutien aux PME. Une multitude de programmes existent pour soutenir la croissance des entreprises québécoises, mais il n’y a que peu voire pas de ressources pour le soutien en santé mentale. Il y a donc une belle occasion de faire la différence ici, car pour avoir des entreprises en santé on a besoin de dirigeants en santé !

P.S. Je partage ce message spécifiquement aujourd’hui, en l’honneur de mon ami qui aurait eu 45 ans aujourd’hui. Si ça peut aider ne serait-ce qu’une autre personne à aller chercher de l’aide pour éviter l’irréparable, ce texte en aura amplement valu la chandelle, alors PARTAGEZ en grand nombre !

Veronique Plessis Belair

COO WEB-CA

Logiciels pour l'industrie de l'ébénisterie - WEB-CAB